accueil Emile & Cie Emile Lansman
vers la page Facebook Emile & Cie vers le blog Emile & Cie vers le blog à Emile vers la page Facebook Lansman Editeur
 Accueil   Nos collections   Nos labels   Nos textes 
 Nos ouvrages   Notre maison à l'honneur   Notre Salle de Presse   Les spectacles à l'affiche 

image de protection                                                     Recherche :

 Lansman Editeur - Place de La Hestre , 19 - B-7170 Manage
 Tél : +32 64 23 78 40 - Fax : +32 64 23 78 49 - E-mail : info.lansman@gmail.com
On parle de nous | Liens privilégiés | Nous contacter  

Mouton Noir (Alex Lorette)

Spectacle adolescent.
Au théâtre de Liège du 4/03 au 10/03 
À l'atelier théâtre Jean Vilar

Mise en scène de Clément Thirion, avec Gwen Berrou, Sarah Espour, Gwendoline Gauthier, Sarah Grin, Ophélie Honoré, Déborah Marchal, Lucas Meister, Fiona Willemaers.

Assistanat: Coraline Clément

Scénographie Frédérique de Montblanc

Costumes : Alexis Roland

Musique : Thomas Turine

Lumières : Nathalie Borlée

Dramaturgie : Sébastien Monfé

Coach GRS : Eva Madeira

Réalisation des décors et des costumes : Ateliers du Théâtre de Liège


Durée : 1h40

Pendant que sa mère s’adonne à l’aérobic et à l’art culinaire, la jeune Camille s’englue chaque jour dans un douloureux quotidien criblé de vexations, de pièges et de menaces. Autant de jeux amers que la bande de l’école raffole de fomenter et de corser. Sans doute Camille est-elle une jeune fille un peu spéciale et trop introvertie, comme l’étiquettent les adultes qui l’entourent, mais qui l’écoute ? Qui essaie de saisir les petits signes qui constituent autant de S.O.S. face au harcèlement dont elle est la cible ? En parallèle, un autre destin s’écrit. Celui d’Albi, une petite truie albinos qui, dans l’univers aseptisé d’un élevage industriel, doit lutter pour survivre parmi ses congénères. À travers les dialogues cash de l’auteur Alex Lorette, la mise en scène de Clément Thirion détricotera le long fil menant au suicide de l’adolescente. Nous découvrirons que la violence germe autant dans l’agression que dans la bienveillance et que la particularité d’un individu n’est pas inoffensive. L’origine du phénomène du « bouc émissaire » est-elle due au groupe ou à l’élément exclu du groupe ? Une autopsie cinglante de la cruauté où crépite l’humour noir.

© Lansman Editeur - réalisé par DataNet asbl